L’orthographe : l’image de soi passe aussi par les mots.

S’exprimer à l’oral comme à l’écrit nécessite des compétences en orthographe. Etudiante, employé, chef d’entreprise ou amoureuse ? Chaque mot compte via la copie, la lettre, le mail ou le site. Aujourd’hui, l’image de soi passe aussi par les mots. Et ces derniers ont été un peu malmenés et oubliés, à tel point qu’ils peuvent vous discréditer lors d’un oral face à un jury, ou encore lors d’un test de recrutement présenté de plus en plus fréquemment sous forme de dictée. Entre autres.

Les études sont sans appel : le niveau orthographique baisse en France. Alors, oui, il y a toujours votre collègue de bureau, votre assistante, votre meilleure amie, votre correcteur en ligne pour vous tirer d’affaire sur un accord ou une règle de grammaire lointains. Mais franchement, elles sont bien encombrantes ces questions, pour vous…comme pour eux !

Pourquoi ça bloque ? Le rappel de l’élève à l’âge adulte ? L’école, on en est sorti et la perspective universitaire est également d’en sortir un jour. L’adulte que vous êtes ou devenez n’a plus envie de rendre de comptes à elles deux. De toute façon, c’est trop tard ! Les mauvais réflexes sont pris. Il n’empêche : l’accord du participe passé, pour ne citer que lui, vous cause au quotidien bien du souci, sans « s ». Et le taire ne va pas empêcher de devoir l’écrire.

Heureusement, le tableau n’est pas si noir et vous n’êtes pas si blanc : ce que vous avez appris est toujours là, mais vous l’avez peut-être simplement oublié ou ne l’avez jamais vraiment compris.

Mon travail de prof consiste à vous faire dire simplement « Là, je ne comprends pas… » et à vous remettre les clés en mains propres et en ligne. Progressivement, à votre rythme, vous allez constituer votre trousseau et allez de moins en moins frapper à la porte des autres. Comment ? En comprenant et en réinvestissant. Car l’orthographe, à part quelques exceptions qui viennent bousculer la règle, c’est avant tout une histoire de bon sens et de mécanismes répétés, rien d’inaccessible, croyez-moi !

Finalement, le plus difficile ne serait-il pas d’oser demander les clés ? Osez ! Ouvrons les premières portes et les suivantes s’ouvriront à vous…

Découvrez son site internet -> www.monorthographe.fr 

Menu
Copy link